Le Blog Kinov

Tout sur l'actualité et les bonnes pratiques de l'Open Innovation.
Lire notre Blog

6 bonnes pratiques pour impliquer vos collaborateurs dans la démarche Open Innovation

 

Impliquer les métiers : clé du succès de la démarche Open Innovation ?

La plupart des grandes entreprises françaises (grands groupes, ETI, grandes PME…) mènent une démarche d’Open Innovation. Pour cela, elles ont commencé par constituer des équipes composées d’experts de l’écosystème startups chargés de sourcer des startups prometteuses, d’évaluer si leur solution pouvait apporter de la valeur à leur entreprise, pour ensuite mettre en place un POC (« Proof Of Concept » ou projet pilote), dans l’espoir de déboucher sur une industrialisation.

Cette première étape dans la maturité de la démarche Open Innovation (aussi appelée « méthode push ») a le mérite de permettre un véritable mapping de l’écosystème et de se faire connaître auprès des startups. En revanche, quasiment aucun des POC mis en place ne débouche sur une industrialisation ! La faute à une vision « en entonnoir » : on source un certain nombre de startups, on en rencontre une partie, on met en place des POC avec certaines, et on prie pour que ces quelques POC réunissent les conditions pour passer à l’échelle. Au final, beaucoup d’efforts et de travail pour peu de résultats tangibles !

C’est souvent le travers des équipes Open Innovation qui souhaitent « s’encombrer » le moins possible des métiers pour pouvoir paraître performantes aux yeux des startups et de l’écosystème (communication retentissante, sourcing qui se veut « exhaustif », qualification standardisée, promesse forte de réactivité…). Si l’offre est séduisante pour les startups, le retour de bâton à terme est le faible nombre de POC convertis…

Les groupes les plus matures, ou paradoxalement ceux qui n’ont que très peu de moyens à consacrer à la démarche Open Innovation, abordent la démarche d’un point de vue totalement différent : ils commencent par aller à la rencontre des collaborateurs « sur le terrain » pour identifier leurs vraies problématiques opérationnelles. Comment faire mieux ? Plus rapidement ? Avec moins de ressources ? Ce n’est qu’après avoir enraciné la recherche d’un partenaire innovant dans la réalité de l’entreprise que le sourcing débute (« méthode pull »)

Ainsi, on repositionne l’Open Innovation comme une stratégie de recherche de compétitivité au niveau de l’entreprise et comme une recherche de solutions au niveau des collaborateurs métiers. Cette logique est beaucoup plus proche des schémas de pensée traditionnels des collaborateurs (et de la logique des achats) et favorise grandement leur adhésion à la démarche puisque tout part de leurs besoins et fait appel à leur implication.

La question qui se pose est la suivante : Comment faire pour impliquer les collaborateurs métiers dans ma démarche d’Open Innovation ?

6 bonnes pratiques pour impliquer les métiers

1 : Répondre (vraiment) à leurs besoins

Le meilleur moyen pour impliquer vos métiers reste de mettre en place une démarche Open Innovation qui réponde à leurs besoins. Un vrai processus de remontée des problématiques opérationnelles rencontrées sur le terrain doit être mis en place. Aller à la rencontre des managers opérationnels et échanger sur leur enjeux et difficultés c’est la garantie d’éviter  de développer des sujets hors-sols qui n’aboutissent à rien.

2 : Qualifier les startups avec eux

Les métiers doivent avoir leur mot à dire dans la sélection des startups, ce sont eux qui vont utiliser la solution développée par la startup. Qui plus est, leurs connaissances techniques et leur proximité avec le terrain est irremplaçable. Ils pourront évaluer au mieux les retombées potentielles d’une collaboration. En parallèle, vous devez les aider à bien appréhender les aspects spécifiques aux startups. Pour eux, il peut être difficile d’évaluer la solidité d’une startup, ou de choisir la meilleure startup parmi celles qu’ils ont rencontrées.

3 : Obtenir des victoires rapides

Au départ, mieux vaut ne pas être trop ambitieux : concentrez-vous sur des projets où vous pouvez obtenir rapidement des résultats. En communiquant sur ces réussites en interne, vous pourrez convaincre les récalcitrants à se joindre à la démarche Open Innovation, et vous lancer dans des projets plus ambitieux avec les convaincus de la première heure !

4 : Bâtir une offre en interne

Pour répondre aux besoins des métiers, vous devez vous considérer comme une fonction support et bâtir une offre compréhensible et connue de tous. Tous les collaborateurs doivent savoir comment ils peuvent vous remonter leurs besoins et la manière dont vous pouvezles accompagner : contrats-types, sourcing des startups, aide à l’évaluation, coaching des POC : l’important c’est que cette information soit facilement accessible, par exemple, sur un portail dédié.

5 : Valoriser ceux qui s’impliquent

Vous devez valoriser les collaborateurs métiers qui se sont engagés dans une démarche d’Open Innovation. L’objectif est de les encourager à continuer et surtout à convaincre le reste du groupe des bénéfices d’une telle démarche. Pour cela, vous pouvez jouer sur deux leviers : le plus simple consiste à utiliser les différents canaux de communication pour mettre en avant les réussites. Le deuxième axe consiste à se rapprocher des RH pour que les initiatives d’Open Innovation puissent être valorisées, voir même inscrites sur la fiche de poste de certains responsables clés.

6 : Penser au budget

Dernière variable souvent négligée : le budget. Effectivement, concernant le financement des POC, différentes solutions s’offrent à vous : vous pouvez financer les POC pour faciliter le démarrage de la démarche, attention toutefois au risque d’une moins grande rigueur des métiers dans la conduite du projet. A contrario, un financement à 100% par les business units peut freiner l’envie de sortir des sentiers battus. Entre ces deux orientations, de nombreuses solutions existent : financement à 50/50 ; financement par l’Open Innovation uniquement du premier POC pour lancer la machine ; financement par l’Open Innovation avec un déblocage progressif des fonds en fonction de l’avancée…

Vous l’aurez compris, l’implication de vos collaborateurs ne se décrète pas. Il ne s’agit pas simplement de les solliciter ou leur fournir des accès à un outil de management de l’innovation. Pour la favoriser au maximum, vous devez structurer l’ensemble de votre démarche Open Innovation autour et pour vos collaborateurs. Kinov, en accompagnant plus de 30 entreprises dans la structuration de leur démarche Open Innovation, a construit une vraie expertise sur ces sujets. N’hésitez pas à nous contacter sur les réseaux sociaux pour échanger et nous partager vos propres retours !

Cet article a été écrit à la suite d’un atelier de réflexion organisé par Kinov, découvrez l’infographie associée 🚀

RESPONSABLE COMMERCIAL H/F (CDI)

RESPONSABLE COMMERCIAL H/F (CDI)

 

TES MISSIONS :

  • Structuration du processus, de la stratégie et des supports de vente (acquisition-conversion-fidélisation)
  • Construction de la stratégie partenariale de Kinov
  • Création, optimisation et implémentation de méthodologies d’Open Innovation chez nos clients, en adéquation avec la plateforme.
  • Accompagnement et conseil dans le choix des fonctionnalités en adéquation avec le besoin de nos clients.

TON PROFIL :

  • Tu disposes d’une expérience dans le conseil ou la vente complexe auprès de clients Grands Comptes et tu sais échanger avec le C-LEVEL (COMEX, Direction Innovation, DG)
  • Tu disposes d’une expérience en Open Innovation et d’un carnet d’adresses
  • Tu as un tempérament de chasseur : ta détermination, ton aisance et ta capacité de conviction sont tes principaux atouts

CE QUE L’ON TE PROPOSE :

  • Prendre part au développement d’une startup en pleine croissance
  • Participer à l’amélioration des fonctionnalités du produit en accord avec les besoins clients
  • Intégrer une équipe dynamique de jeunes commerciaux/ingénieurs
  • Être au point de rencontre entre tous les acteurs de l’innovation

INFOS PRATIQUES :

  • Localisation à La Défense, Paris
  • Disponibilité ASAP (selon préavis)
  • Salaire selon profil

Envoie-nous ta candidature à l’adresse suivante : charlotte.bar@kinov.io

BUSINESS DEVELOPER CONFIRMÉ H/F (CDI)

BUSINESS DEVELOPER CONFIRMÉ H/F (CDI)

 

TES MISSIONS :

  • Alimenter un vivier de prospects Grand Comptes et les faire avancer jusqu’à la contractualisation
  • Développement et contractualisation de partenariats avec d’autres organisations
  • Implémentation et suivi de méthodologies d’Open Innovation chez nos clients, en adéquation avec la plateforme.
  • Accompagnement et conseil dans le choix des fonctionnalités en adéquation avec le besoin de nos clients.

TON PROFIL :

  • Tu disposes d’une expérience dans le conseil ou la vente complexe auprès de clients Grands Comptes et tu sais échanger avec le C-LEVEL (COMEX, Direction Innovation, DG)
  • Tu disposes d’une expérience en Open Innovation et d’un carnet d’adresses
  • Tu as un tempérament de chasseur : ta détermination, ton aisance et ta capacité de conviction sont tes principaux atouts

CE QUE L’ON TE PROPOSE :

  • Prendre part au développement d’une startup en pleine croissance
  • Participer à l’amélioration des fonctionnalités du produit en accord avec les besoins clients
  • Intégrer une équipe dynamique de jeunes commerciaux/ingénieurs
  • Être au point de rencontre entre tous les acteurs de l’innovation

INFOS PRATIQUES :

  • Localisation à La Défense, Paris
  • Disponibilité ASAP (selon préavis)
  • Salaire selon profil

Envoie-nous ta candidature à l’adresse suivante : charlotte.bar@kinov.io

Votre service achats ne sera plus jamais redouté par les startups

Sur quel modèle collaborer avec les startups ? Comment ne pas freiner les startups avec les procédures ?  Comment aborder la facturation et réduire les délais de paiement ?

Le 31 mai 2017, Kinov, startup proposant une plateforme d’Open Innovation et BRAPI, Le Benchmark des Responsables Achats de Prestations Intellectuelles, ont organisé un groupe de travail réunissant grands groupes et startups. L’objectif ? Échanger autour des process achats actuels et des différentes actions à entreprendre pour faciliter les relations entre startups et grands groupes.

Porte d’entrée des startups dans votre entreprise, le service achats occupe une place centrale dans vos collaborations. En effet, lorsque les métiers décident de travailler avec une startup, c’est aux achats que revient la contractualisation. Seulement, pour les startups, cette porte d’entrée peut vite s’apparenter à un véritable coffre-fort.

“Les entreprises aujourd’hui ont fait évoluer leurs démarches. Elles sont prêtes à perdre en investissant sur un produit pas encore abouti, mais à fort potentiel. ” François TOURRETTE, dirigeant de BRAPI

Les grands groupes, de plus en plus investis dans l’Open Innovation, sont prêts à collaborer pleinement avec leur écosystème externe et notamment avec les startups. Pourtant, certains de leurs process restent encore ancrés dans de vieilles habitudes. Coup d’œil sur cinq bonnes pratiques grâce auxquelles votre service achats trouvera enfin une place de facilitateur au sein de vos relations avec les startups.


Des collaborateurs achats acculturés à l’Open Innovation

La première étape consiste à identifier des collaborateurs achats volontaires et motivés par l’Open Innovation. Ils doivent de préférence avoir une appétence pour le monde de l’entrepreneuriat, des startups et de l’innovation. Proposez-leur ensuite des modules de formation pour transformer leur appétence en compétences ! Pour bien comprendre le mode de fonctionnement startup et occuper une place stratégique dans son écosystème, les collaborateurs achats doivent avant tout être acculturés. Ils seront d’autant plus impliqués dans le bon déroulement de la collaboration s’ils possèdent toutes les clés en main pour sourcer et qualifier eux-mêmes les startups. Pour encourager leur démarche, n’oubliez pas de les valoriser, par exemple en communiquant autour de leurs actions.

RELIRE : Pourquoi mutualiser votre sourcing de startups

Des parcours achats personnalisés

Dites stop aux collaborateurs achats qui considèrent encore les startups comme des fournisseurs classiques ! À travers des séances de réflexion collective, vous allez pouvoir identifier des critères sur lesquels construire différents profils de startups. Pour vous aider, basez-vous sur celles que vous avez déjà rencontrées. Cette réflexion va vous permettre, par la suite, de dessiner plus facilement des parcours achats adaptés à chaque profil type.

Des collaborations abordées avec pédagogie et anticipation

Lorsqu’une collaboration est initiée avec une startup, constituez une équipe en interne qui l’accompagnera. L’idéal est de réunir un sponsor en charge de financer les POCs, un coordinateur qui orientera la startup vers les bonnes personnes et un métier “mentor” qui gère le POC sur le plan opérationnel avec elle.

Il existe un problème de culture entre le métier et la startup, on peut passer des heures à travailler sur le contrat même après le POC. ” Mathilde Tenneroni, Program Manager URLink chez Unibail-Rodamco

Au-delà de guider la startup à travers les modalités du parcours achat, l’équipe interne dédiée sera en mesure de la former au mode de fonctionnement et à la culture des grands groupes. En retour, la startup pourra également accoutumer le grand groupe à son état d’esprit et à ses pratiques.

RELIRE : Acculturez pour mieux matcher

Des contractualisations transparentes et pragmatiques

Pour bien appréhender la contractualisation, il est important d’établir une relation complètement transparente avec la startup. Par exemple, vous pouvez vous échanger, dès le départ, le SWOT que chacun aura réalisé vis-à-vis de la collaboration. Ainsi, vous allez prendre le temps de bien comprendre les contraintes et attentes actuelles et futures de chaque partie prenante.

Un contrat court et évolutif de 3 à 5 pages maximum est recommandé. Pour éviter les pertes de temps, utilisez ce qui a déjà été produit par vos collaborateurs. Capitalisez sur les contrats déjà édités en créant par exemple une “contrat-thèque” partageable et accessible depuis votre intranet ou votre outil d’Open Innovation.

Des référencements et des paiements startup-friendly

Il peut paraître dérisoire de demander à une startup les mêmes documents et justificatifs que ceux demandés aux PME et fournisseurs classiques. Une solution serait de formaliser un kit de documents de base nécessaires au référencement de la startup. En étant guidée, elle pourra plus rapidement fournir les documents requis et le grand groupe obtiendra de son côté, des dossiers complets plus facilement. Notez que si vous avez un jour de référencement habituel des nouveaux fournisseurs, le communiquer auprès de la startup pourra l’aider à s’organiser.

Le projet était fini, mais nous n’étions pas encore enregistrés dans la base fournisseurs…”  Karen BASTIEN, cofondatrice de WEDODATA

Concernant le paiement, il est recommandé d’instaurer des modalités de paiement spécifiques. Par exemple, si vous avez construit un parcours achats « léger », mettez en place un acompte de 30 à 50% à la commande ou encore un délai de paiement de 7 à 15 jours. Comme Unibail-Rodamco, vous pouvez aussi opter pour des demandes de paiements exceptionnels et par la suite industrialiser cette méthode. Le temps de paiement des startups pourra alors être considérablement réduit.


Les efforts doivent, bien entendu, être partagés entre les grands groupes et les startups. Celles-ci doivent, de leur côté, accueillir avec bienveillance toutes les actions entreprises par le grand groupe, et se responsabiliser en effectuant, lorsque cela est nécessaire, quelques compromis.

Aujourd’hui, votre démarche d’Open Innovation concerne bien plus que votre équipe innovation. D’ailleurs, de plus en plus de grandes organisations ont saisi l’opportunité de confier un rôle moteur aux achats pour faciliter leur démarche d’Open Innovation. C’est notamment le cas de CNP Assurances qui a équipé son service achats de la plateforme Kinov, profitant également de la démarche pour renouveler et challenger son panel de fournisseurs habituels. Alors, pourquoi pas vous ?

Envie d’en savoir plus ?

Consultez l’infographie et le livre blanc associés à cet article. Retrouvez également le dernier benchmark 2017 de BRAPI sur le rôle des achats de prestations intellectuelles dans la collaboration avec les start-up

 

Revivez 2017 avec Kinov !

Avant d’entamer 2018 comme il se doit, nous avons voulu revenir sur les chiffres qui ont marqué notre année.

Merci à toutes les personnes qui ont contribué au développement de Kinov ! Pour découvrir ce que nous vous réservons pour 2018, c’est par ici 👉 http://bit.ly/2mb8eXo

Kinov recherche un nouveau développeur Front-end !


LA STARTUP :

  • Kinov est le premier réseau social dédié aux startups à l’intérieur des grands groupes :
    • Pour les équipes innovation, c’est un outil de travail pour sourcer et qualifier de façon collaborative des startups, les « matcher » avec des besoins internes, gérer les projets pilotes qui en découlent
    • Pour les équipes métiers, c’est un outil de découverte de startups facilement accessible donc un espace d’acculturation et une interface inspirante avec l’univers de l’innovation
    • Pour les startups, c’est un outil de développement commercial, de visibilité́ et de veille sur les temps forts et les opportunités de l’écosystème de l’Open Innovation
    • Pour les prescripteurs, c’est une vitrine de leur proposition de valeur auprès de l’écosystème open innovation et un outil de structuration de leur réseau et de suivi leurs mises en relations
  • Quelques données clés :
    • Création en Janvier 2016
    • Levée de fonds auprès de 2 fonds réalisée fin 2016
    • 12 personnes dans l’équipe à Paris et à Lille

LE JOB :

  • Développement et maintenance de la partie Front-End de la plateforme Kinov
  • Rédaction de la documentation technique
  • Mise en place de tests unitaires/intégrations/end-to-end

TOI :

  • Qualité/compétences que nous cherchons chez toi :
    • Technos : Angular, TypeScript, Material Design, Node.js, css/scss, git
    • 2 à 10 ans d’expérience
    • UX/Design
    • Force de proposition

Motivation à travailler en startup : cela implique de la polyvalence – petite équipe oblige :), de la curiosité, une volonté de monter en compétence sur divers sujets, une forte motivation pour le projet et l’envie d’aider au développement de Kinov, et être force de proposition.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES :

  • Type de contrat : CDI
  • Rémunération : selon le profil
  • Lieu de travail : Lille
  • Date de début : ASAP

Envoie-nous ta candidature à contact@kinov.io

 

Kinov recherche un nouveau développeur Back-end !


LA STARTUP :

  • Kinov est le premier réseau social dédié aux startups à l’intérieur des grands groupes :
    • Pour les équipes innovation, c’est un outil de travail pour sourcer et qualifier de façon collaborative des startups, les « matcher » avec des besoins internes, gérer les projets pilotes qui en découlent
    • Pour les équipes métiers, c’est un outil de découverte de startups facilement accessible donc un espace d’acculturation et une interface inspirante avec l’univers de l’innovation
    • Pour les startups, c’est un outil de développement commercial, de visibilité́ et de veille sur les temps forts et les opportunités de l’écosystème de l’Open Innovation
    • Pour les prescripteurs, c’est une vitrine de leur proposition de valeur auprès de l’écosystème open innovation et un outil de structuration de leur réseau et de suivi leurs mises en relations
  • Quelques données clés :
    • Création en Janvier 2016
    • Levée de fonds auprès de 2 fonds réalisée fin 2016
    • 12 personnes dans l’équipe à Paris et à Lille

LE JOB :

  • Développement et maintenance de la partie Back-End (Microservices) de la plateforme
  • Rédaction de la documentation technique
  • Mise en place de tests unitaires/intégrations pour les nouveaux développements
  • Conception de l’architecture, orientation des choix techniques
  • Veille technologique permanente

TOI :

  • Qualité/compétences que nous cherchons chez toi :
    • Technos : Node.js, JavaScript/TypeScript, MySQL, MongoDB, Apache Solr, AMQP, npm, git, Microservices, WebSockets
    • 2 à 10 ans d’expérience
    • Force de proposition
    • Autonomie, flexibilité…

Motivation à travailler en startup : cela implique de la polyvalence – petite équipe oblige :), de la curiosité, une volonté de monter en compétence sur divers sujets, une forte motivation pour le projet et l’envie d’aider au développement de Kinov, et être force de proposition.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES :

  • Type de contrat : CDI
  • Rémunération : selon le profil
  • Lieu de travail : Lille
  • Date de début : ASAP

Envoie-nous ta candidature à contact@kinov.io

 

Contactez-nous !